Featured

Victoria’s Secret Fashion Show 2018

On se retrouve dans ce nouvel article pour parler du Victorias’s Secret Fashion Show 2018, dernier défilé de la marque qui a eu lieu à New York ce jeudi 8 novembre. Après s’être envolés pour Londres, Paris ou Shanghai l’année dernière, les anges Victoria reviennent à la maison. Comme à chaque fois, la marque américaine nous en a mis plein les yeux et a fait son show sur le rythme des prestations de Shawn Mendes, Rita Ora ou encore The Chainsmokers. Mais celles qui nous ont le plus ébloui sont les anges : Gigi et Bella Hadid, Kendall Jenner, Behati Prinsloo, Candice Swanepoel reprenaient du service quand d’autres comme Winnie Harlow faisaient leurs débuts sur le podium VS. Cette 23 ème édition marquait surtout le départ du mannequin brésilien Adriana Lima (émue aux larmes), après vingt années à défiler les ailes au dos. Mais quel est donc ce curieux engouement autour de la marque et de ses égéries ?

Adriana-Lima-abaca.jpg
©Abaca

Retour aux origines. Nous sommes en 1977 et Monsieur Roy Raymond fait le triste constat que l’on ne trouve pas sur le marché de la lingerie accessible mais glamour, entre d’un côté des dessous pratiques mais bas de gamme, de l’autre, des ensembles de qualité et élégants mais coûteux, fruits des marques européennes. De cette réflexion naît alors la société Victoria’s Secret, lancée avec son épouse dans l’idée également de proposer de la lingerie dans des lieux où les hommes ne seraient pas gênés d’acheter des dessous pour ces mesdames.

victoriasecret.pngLa première question que l’on peut se poser est pourquoi ce nom ? Il fait référence au règne de la reine anglaise Victoria, plus largement à cette période faste de corsets, d’ornements, de détails qu’a été l’époque Victorienne. Des codes que l’on retrouve dans l’esthétique des modèles mais aussi dans l’ambiance des boutiques de l’enseigne. On peut aussi y voir un hommage plus général à la femme et à sa pluralité. Les lancements de la marque et de sa première boutique sont des succès mais l’entreprise est vendue en 1982 à The Limited Inc. Le premier défilé, lui, a lieu à New York en 1995 avec les tops de l’époque parmi lesquelles Stephanie Seymour ou Veronica Webb.

 

L’ensemble est sobre, le décor sans fards, les mannequins n’ont pas encore leurs ailes. Il faut dire qu’elles n’en ont pas besoin, leur allure et leur assurance éblouissent le monde. La marque le comprend, saute sur l’occasion et décide deux ans plus tard de donner le maintenant célèbre nom d’Anges à ses mannequins égéries qui participent aux spots publicitaires et à la promotion de la marque un peu partout. Ce phénomène participe à l’expansion de la marque jusqu’en Europe. A partir de là, Victoria’s Secret veut penser plus grand, va plus loin en développant au fur et à mesure des années le show, le détail des modèles, les thématiques, la scénographie. Le Victorias’s Secret Fashion Show devient définitivement un business et est retransmis à la télévision.

Retour en 2018. Cette année la marque collabore pour une collection capsule avec la créatrice grecque Mary Katrantzou pour des modèles fidèles à son ADN créative avec des couleurs et motifs fleuris forts déclinés sur de la lingerie, des pyjamas, tenues de sport et des ailes….parachutes. (collection disponible en boutique et en ligne à la fin de l’année).

 

Les motifs étaient définitivement de la partie avec la tendance forte de la saison (on en parlait dans l’article sur la tendance des carreaux), le Tartan, déjà un hit sur les modèles prêt-à-porter.

2018 Victoria's Secret Fashion Show in New York - Runway
Gigi Hadid ©Getty images

 

D’autres modèles défilent, plus sages, dans des teintes douces et poudrées, dans une aura angélique (sans vouloir jouer sur les mots 😉 ) de jour comme de nuit avec ces magnifiques ensembles lunaires et célestes, sans doute mes préférés.

 

 

Et que serait le Victoria’s Secret Fashion Show sans le Fantasy Bra, cette parure élaboré avec l’atelier Swarovski composé chaque année de milliers de diamants et coûtant au passage une petite fortune ! Cette année c’est Elsa Hosk qui a eu l’honneur de le porter, il était composé de 2100 diamants et valait 1 million de dollars (oui, vous avez le droit d’être jalouse).

 

Avec le développement de la marque Victoria’s Secret et l’engouement indéniable autour du show chaque année, la lingerie a su se faire une place d’honneur sur les podiums et s’élever au même rang que les grands noms du prêt-à-porter de luxe. Vous pourrez regarder le défilé lors de sa diffusion le 2 décembre sur la chaîne Elle Girl TV. En attendant, n’hésitez pas à parcourir les comptes Instagram des Anges pour découvrir les backstages du show et l’after party.

Victoria’s secret

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s