Featured

Un défilé pas comme les autres

Lui-même détestait l’idée de laisser le moindre souvenir derrière soi, préférant se focaliser sur l’énergie du présent et des vivants. Le 5 mars dernier pourtant, Karl Lagerfeld n’a pu échapper à un énième hommage lors du défilé prêt-à-porter Automne-Hiver 2019-2020 de la maison Chanel (à laquelle il a consacré près de quarante années de sa vie). Son dernier.

Karl Lagerfeld, realisant son autoportrait. Photographie dans son studio en septembre 2014.

Il est surprenant d’observer à quel point une personne à l’allure si austère et stricte peut provoquer autant de tendresse et de sympathie. L’ambivalence de ce phénomène n’est finalement pas si étrange quand on y pense et quand on se dessine le personnage de Karl Lagerfeld. Il savait être dans le même temps médiatisé et secret sur certains aspects de sa vie en témoignent les zones troubles qui entourent son enfance, sa date de naissance exacte. Il en est presque un art qu’il n’est pas si aisé de maîtriser de la sorte. Mais il en fallait bien plus pour effrayer Monsieur K, le Kaiser, l’homme aux lunettes noires, cet homme qui a su se dessiner une carrière professionnelle plutôt exceptionnelle il faut le dire et pourtant insuffisante à ses yeux. Retour sur son parcours:

Après avoir passé son enfance en Allemagne au côté de ses parents, il quitte sa terre natale avec sa mère direction Paris. C’est au sein de cette capitale de la mode, de cette ville lumière qu’il développe et exploite ses talents. En 1953, il participe au célèbre concours du « Secrétariat international de la laine » organisé par Woolmark, qu’il gagne ex-æquo avec un certain Monsieur Yves Saint Laurent. Suite à cela, il collabore un temps avec Pierre Balmain puis travaille pour Chloé tout en faisant profiter la maison italienne Fendi de ses talents ( il concevra leur logo) quand arrive l’opportunité de prendre la direction de la maison Chanel en 1983. Il a ainsi la lourde tâche de relancer l’activité de la maison qui est à son plus bas. Mais il ne s’arrête pas là, la liste de ses travaux est longue: en 1984 il crée sa propre marque, en 1998 la Lagerfeld Gallery en tant que photographe puis en 2007 : K par Karl. Il dessine et crée en parallèle de ses activités, d’innombrables costumes pour le cinéma, l’opéra… Ami de tous les personnages publics (mannequins, acteurs/actrices…) il par ailleurs été à la genèse de l’utilisation d’égéries en mettant en avant pour Chanel Inès de la Fressange.

Karl Lagerfeld représentait et représente énormément pour les étudiants, les passionnés de la mode, de la photographie, de l’art de la création en général. Il était à la fois une source d’inspiration, un modèle, l’excellence incarnée pour d’autres. Une chose est sûre : il a su d’une manière ou d’une autre s’imprégner dans l’esprit collectif et la culture. Il savait s’inscrire dans son temps tout en apportant ce qu’il y avait de meilleur du passé sans fausses notes. On aimait sa (grande) vision de la vie et de la mode. Simuler le décollage d’une fusée, recréer une forêt avec de vrais arbres, inviter la rue au sein du Grand Palais ? Et pourquoi pas ? Il l’a fait. L’écrin de ses défilés se devait d’être à la hauteur des créations qui allaient s’y mouvoir.

Justement, pour son dernier spectacle, quel en était le décor ?

Pour ce dernier tour de force, le cœur du grand palais s’était mué en une chaleureuse station de ski. Une fine couche de neige faisait office de catwalk autour duquel se nichaient des chalets montagnards. En piste !

Le soleil brille, le ciel est dégagé, les mannequins sont prêts à se balader avant de se réfugier au chaud dans leurs chalets. Les filles prennent la pose aux abords d’une des maisons de bois, une minute de silence s’écoule et voilà Cara Delevingne ouvrant le bal. Les premières silhouettes sont chaleureuses, imposantes aussi avec ces enchaînements de Tweed, de grands carreaux et de pied-de-poule, pied-de-coq, en combinaison, en accumulation. L’allure est chic (on garde l’élégante Lavallière), un peu boyish, se complète de fédoras (chapeaux à larges bords) ou se veut plus bling-bling avec des bijoux (chaînes, sautoirs…) en abondance, l’esprit 90’s plane.

Le trio noir-camel-blanc se décline dans plusieurs tenues qui redessinent davantage la taille que les précédentes, sur des mailles, des jupes toujours portées avec de larges ceintures. Le tout est associé à des après-ski en fourrure qui laissent leurs empreintes sur la neige immaculée.

Le séjour à la montagne se veut aussi pop et vitaminé, l’heure est à la fête. Les motifs pied-de-poule, les chevrons ou le cuir se dévoilent cette fois sur des combinaisons davantage réservées à l’apéro au coin du feu qu’à la descente des pistes dans des couleurs intenses. La doudoune elle aussi se veut chic et agrémentée des deux C entrelacés.
Puis, la nuit tombe, le romantisme prend place pour parer les jeunes filles aux cheveux lâchés de robes et jupes vaporeuses ornées d’un motif à la connotation sports d’hiver assumée. L’ensemble est doux et cocooning avec des mailles délicates qui enveloppent les silhouettent nocturnes.

Les détails comme toujours sont un délice pour les yeux: sacs revisités avec de la fourrure, ceintures et bijoux riches et précieux, camélias colorés retenant quelques mèches de cheveux ou encore plus étonnant, minaudière à l’allure de télécabine. 

Et puis, comme une vision passagère l’esprit de Karl Lagerfeld s’invite avec des ensembles on ne peut plus fidèles aux codes de la maison avec le duo noir-blanc repris sur une silhouette rock à souhait qui laisse entrevoir l’aura du créateur avec cette chemise blanche, ce pantalon en cuir et cette cravate. Le tout couvé par une cape élégante.

Après ce défilé de couleurs, les mannequins se fondent de plus en plus sur la piste blanche jusqu’à en confondre les contours avec les dernières créations angéliques et innocentes qui clôturent cette balade montagnarde si particulière.

Karl Lagerfeld était une sorte de surhomme, capable d’être partout (La France, l’Allemagne, l’Italie…), de pratiquer une multitude d’activités en même temps et surtout de le faire bien (ce qui n’est pas donné à tout le monde). Avec ce dernier défilé, le créateur a définitivement laissé une part de son ADN, ses propres codes qu’il avait réussi au fur et à mesure du temps à unir avec justesse à ceux de Gabrielle Chanel. Enfin, comme il l’avait justement écrit:

Photos: Alessandro Lucioni / Gorunway.com

Featured

Welly Merck-Découverte coup de cœur

Pour ce nouveau post j’ai à cœur de vous parler d’une marque qui a piqué ma curiosité. Je cherchais depuis un moment une nouvelle montre avec un style différent de celle que j’avais déjà. C’est au moment où je faisais mes petites recherches que j’ai découvert la marque suisse Welly Merck…

Featured

Victoria’s Secret Fashion Show 2018

On se retrouve dans ce nouvel article pour parler du Victorias’s Secret Fashion Show 2018, dernier défilé de la marque qui a eu lieu à New York ce jeudi 8 novembre. Après s’être envolés pour Londres, Paris ou Shanghai l’année dernière, les anges Victoria reviennent à la maison. Comme à chaque fois, la marque américaine nous en a mis plein les yeux et a fait son show sur le rythme des prestations de Shawn Mendes, Rita Ora ou encore The Chainsmokers. Mais celles qui nous ont le plus ébloui sont les anges : Gigi et Bella Hadid, Kendall Jenner, Behati Prinsloo, Candice Swanepoel reprenaient du service quand d’autres comme Winnie Harlow faisaient leurs débuts sur le podium VS. Cette 23 ème édition marquait surtout le départ du mannequin brésilien Adriana Lima (émue aux larmes), après vingt années à défiler les ailes au dos. Mais quel est donc ce curieux engouement autour de la marque et de ses égéries ?

Adriana-Lima-abaca.jpg
©Abaca

Featured

L’automne sera sauvage !

Après avoir découvert les carreaux sous tous leurs traits et toutes leurs couleurs, il est à présent venu le moment d’explorer une autre tendance, moins académique, plus sauvage cette fois : l’imprimé animal ! Cet automne les silhouettes félines arpentent les podiums et les rues, indomptables mais chics. Les pelages des animaux sauvages viennent bousculer nos habitudes et donner du caractère à nos tenues: serpent, zèbre, tigre… tout y passe à commencer par le plus convoité, le léopard.

Featured

Tenez-vous à carreaux !

Bientôt la rentrée pour les enfants et voilà une tendance qui pointe le bout de son nez juste à temps pour les plus grands ! Vous l’aurez compris avec le titre de l’article, l’une des tendances phares de cette saison se dévoile sous les traits du motif à carreaux. Tartan, Prince de Galles, carreaux-fenêtre… Tout y passe.

Featured

Coup de coeur: Sarah Bahbah

Hello tout le monde ! Je vous retrouve après quelques semaines de pause pour vous parler d’un de mes coups de cœur du moment. Il ne s’agit ni d’un produit, ni d’une marque ou d’un livre, mais d’une artiste dont vous avez sans doute déjà aperçu le travail sur Instagram, Sarah Bahbah. Son nom vous semble peut-être aussi familier en raison de la récente polémique autour du clip de la chanteuse Selena Gomez pour son dernier titre « Back to you » puisque certains ont trouvé l’esthétique de ce clip très ressemblant au travail de la photographe. Si vous voulez en savoir plus et vous faire votre propre opinion je mets le lien du clip à la fin de l’article mais parlons plutôt de ce qui nous intéresse : les photographies de Sarah Bahbah.

Featured

Le défilé anniversaire de Bleu comme gris

bleu-comme-gris-défilé-ritz-paris
©J(us)t

Aujourd’hui je vous retrouve pour parler d’un sujet que je n’ai encore pas abordé sur le blog et qui pourtant y mérite sa place.. la mode enfantine. Pourquoi les enfants n’auraient-ils pas eux aussi, tout comme nous, l’occasion d’exprimer leur personnalité par ce qu’ils portent ? C’est justement la ligne conductrice de la marque Bleu comme gris qui a organisé son premier défilé au Ritz à Paris le 30 juin dernier pour présenter la collection automne/hiver 2018/2019. J’ai eu l’opportunité de participer à l’organisation de cet événement qui était l’occasion pour cette maison de couture haut de gamme de marquer le coup en célébrant  ses 10 ans d’existence après sa création en 2008 par Vanessa Marrapodi.

Featured

Hermès- Hors les murs

hermès-hors-les-murs-lyonDepuis le 20 juin et jusqu’au 1er juillet nous avons la chance de rencontrer les artisans de la maison Hermès au sein du palais de la bourse à Lyon. L’occasion d’y découvrir ainsi les secrets de réalisation des sacs, foulards, bijoux et autres cravates de la maison française et d’en prendre plein les yeux. L’occasion également de revenir sur l’histoire d’Hermès, ce qui a fait et fait toujours le succès de cette maison tenue aujourd’hui par Patrick Thomas.

Featured

A vos maillots !

Hier était officiellement le premier jour de l’été, bien que ces dernières semaines n’est pas été très clémentes niveau temps, ces derniers jours ont été plus ensoleillés et on espère ça va continuer comme ça ! Qui dit été veut aussi dire maillot de bain, son choix est le moment tant attendu chaque année car il implique que les vacances se profilent tout doucement. Mais c’est aussi un peu compliqué quand on ne sait que choisir, ni ce qui nous va. Voici donc un petit article pour voir ce qui se fait cette année côté swimwear, au travers de quatre styles différents. Mais avant, un petit point morphologies s’impose.

Featured

La croisière s’amuse !

Cette semaine, petit focus sur les collections croisières. Je ne vais pas parler des meilleurs plans pour partir naviguer aux quatre coins des mers 😉 mais des collections croisières des maisons de couture. Encore des défilés de mode ? Il y en avait encore il n’y a pas si longtemps me direz-vous. Oui….et non…En réalité les maisons présentent deux grandes collections pour les deux saisons Printemps/ Été d’une part, Automne/ Hiver de l’autre. En plus de cela, elles imaginent des « mini » collections de mi-saison: les fameuses collections croisières. Depuis les années 1920 elles permettent de proposer un vestiaire qui attire davantage d’acheteurs. Il s’agit donc de pièces plus abordables (tout est relatif) mais surtout plus faciles à porter au quotidien à l’inverse des modèles des grands défilés de Fashion week qui sont les moments forts et l’occasion pour les marques de manifester leur ADN, leurs idées créatives les plus poussées. Les présentations des défilés croisières -appelées aussi resort– se sont achevées tout juste il y a une semaine, focus donc sur trois d’entre elles avec Chanel, Dior et Louis Vuitton…

Featured

Découverte coup de cœur- Atelier Prairies

Hello tout le monde ! C’est avec plaisir que je vous retrouve aujourd’hui, en cette journée de fête des mères. La parfaite occasion pour partager avec vous ma dernière découverte déco faite quand je feuilletais le dernier numéro de Glamour. Une photo a piqué ma curiosité et voilà que je découvre pour la première fois Atelier Prairies et avec ça

Featured

Tendance mode/ accessoires – Les Paniers

jane_birkin_week_end_9117.jpeg_north_499x_white
© Getty Images

Cette semaine, focus sur une tendance mode que l’on voit un peu partout depuis quelques mois et encore plus à l’approche de l’été: le panier. Son étymologie latine signifiant « corbeille à pain », il n’est pas anodin qu’on l’utilisait pour faire son marché, ce qui est encore le cas  à une différence près: au delà de sa praticité, le panier est considéré aujourd’hui comme un véritable accessoire de mode. Au même titre qu’une paire de lunettes, qu’une écharpe ou un chapeau, c’est la pièce qui donne la touche finale à nos looks en apportant à la fois cet air parisien très rétro – impossible de ne pas penser à Jane Birkin dans les années 70- et un vent de fraîcheur. De quoi plaire aux fashionistas! Il faut dire que ces dernières se lassent rapidement des tendances déjà adoptées par le commun des mortels et restent sans cesse à l’affût de nouveautés. Alors quand ce petit objet refait surface c’est la parfaite occasion de troquer les parfois trop convenus sacs à mains  et pochettes pour en faire son sac de tous les jours.

Featured

Réalisation Par- le phénomène mode

Alexandra, Christy, Violette… Ces mots n’évoquent sûrement pour vous que des prénoms féminins alors qu’ils sont synonymes pour de plus en plus de femmes des derniers must haves mode siglés Réalisation Par. Il s’agit de robes et autres blouses qui ne cessent de s’imposer un peu partout sur Instagram dans de magnifiques photos, pour certaines à l’esprit vintage. Mais alors Réalisation Par, Quésaco ? Autant par son nom énigmatique à la résonance française que par sa présence exclusive sur les réseaux -il n’y a pas de boutique et vous ne la trouverez pas dans les vingtaine de pages des magazines féminins- la marque intrigue. Laissez-moi donc vous éclairer sur le phénomène qui ne cesse de s’étendre jusqu’aux dressings des célébrités, it-girls, blogueuses et influenceuses. Tout ce joli monde se retrouve sous le hashtag #dreamgirls ( à ne pas confondre avec le film du même nom avec Beyoncé) parmi lesquelles on compte notamment Bella hadid, Rosie Huntington-Whiteley, Emily Ratajkowski, Kaia Gerber ou nos frenchies Jeanne Damas et Adenorah

Featured

Tendances Sweet blue

 

moodboard-sweet-blue

C’est le printemps !! De quoi profiter du soleil -sauf aujourd’hui :(- et des températures agréables et surtout l’occasion de prendre son temps. Le temps de respirer, de souffler, de profiter dans la même veine que ce qu’inspirait « Un air de mélancolie ». Une ode à la nature, intuitive, un certain retour aux sources qui se reflète dans nos vêtements avec des couleurs douces -nuances de bleu et de vert principalement- et végétales; le tout dans une tendance de mode éco-responsable très présente en cette période de renouveau qu’est le printemps. Outre le fait que ces mouvements se développent au jour le jour et mettent en avant une volonté de reconnecter avec notre essence en passant par des fabrications et des matières durables, il est indéniable qu’on voit cette connexion mode/nature au travers des inspirations, des styles, des motifs et couleurs de cette saison. L’occasion de voir ce qui se fait en ce moment, entre mode éco-responsable et simple clin d’œil créatif.

Featured

New york, i love you

Difficile de savoir par où commencer quand on veut raconter son expérience au sein de The Big Apple mais je dirai que ce qui prédomine une fois rentré chez soi est cette sensation de dépaysement total. C’est assez impressionnant, plus que ce à quoi on peut s’attendre quand on se rend dans un pays occidental et donc à priori au style de vie similaire. Mais en réalité beaucoup de choses y sont différentes, tout y est plus gros bien sûr: les immeubles, les voitures, la nourriture (bonjour aux burgers) mais tout y est aussi plus intense, les sensations, le bruit… La vie file à 100 à l’heure pourtant il règne en même temps une certaine cool attitude dans les rues.

Featured

Glossier- You look good !

glossier-mainGlossier, c’est un peu la marque makeup et skincare que j’attendais sans vraiment le savoir mais qui, lorsqu’elle s’est fait découvrir, m’est apparue comme une évidence. En effet, la marque qu’à créé Emily Weiss -fondatrice du site Into the gloss– en 2014   privilégie la qualité plutôt que la quantité en se focalisant sur une gamme de produits ciblés qui répond vraiment aux besoins des femmes d’aujourd’hui.

Featured

La folie des médaillons !

Cette semaine, petit focus sur des bijoux tout mignons: les colliers médaillons. Ils se montrent de plus en plus sur les comptes Instagram des blogueuses, it-girls et éternelles muses comme Sabina Socol,  Adenorah ou Jeanne Damas, et ils ont bien raison ! C’est le détail subtilement raffiné qui parfait une tenue: chic et sobre sur un ensemble veste/pantalon, délicat sur une douce maille ou féminin à souhait sur une robe portefeuille avec un joli décolleté. Bref, on les adore, ils sont discrets mais efficaces.

Featured

Collection Printemps-été 2018 – Rouje

Pour sa collection printemps-été 2018, la marque de Jeanne Damas, Rouje, continue sur sa lancée et nous propose un vestiaire frais et féminin. Du soleil et des fleurs, voilà ce dont on a besoin après ces mois de grisaille mais pas de soucis, on les retrouve tous les deux dans le nouveau vestiaire de la marque parisienne: des robes longues, pulls en maille fine de coton et de soie, des combinaisons, des blouses… sur lesquels se décline d’ailleurs un liberty dans plusieurs coloris, qui sent bon le printemps !

ROUJE_SS18-139-robe-gabin-panier-seau
Robe GABIN, imprimé fleurette vert, 170€ ©Rouje

Featured

Le come-back de la banane

Et oui, au milieu de toutes les tendances printemps-été 2018, une en particulier s’y est glissée l’air de rien et s’est retrouvée sur bon nombre des podiums de la fashion week: la sacoche-ceinture ou plus communément appelée la banane, fait son grand come-back cette saison. Certes ces petites anomalies des années 90’s refont leur apparition depuis quelques temps mais c’est véritablement en ce début d’année qu’elles se font plus remarquées  notamment grâce aux it-girls telles que les soeurs Gigi et Bella Hadid, Kendall Jenner ou Kaia Gerber  qui ne les quittent plus.

photo-sac-ceinture-justus.png

Featured

On voit la vie en rose

On peut dire qu’il y a bon nombre de tendances pour le printemps-été à venir:  le pop art, les carreaux, le plastique pour n’en citer que quelques-uns, on assiste également au retour en force du rose dans tous ses états. Du doux pastel, très épuré, presque aérien au rose flashy, fuchsia qui ne passe pas inaperçu en passant par le rose bonbon, guimauve très girly. C’est parti pour un tour d’horizon de cette tendance pour le moins vitaminée.

Featured

Voyage chez Louis Vuitton

Il y a quelques jours, j’ai eu le plaisir de participer à une soirée organisée par la boutique Louis Vuitton située dans le deuxième arrondissement de Lyon. L’occasion de découvrir les toutes dernières nouveautés de la marque mais aussi le savoir-faire propre à la maison avec la démonstration en direct de deux des multiples étapes de la fabrication d’un sac en cuir par trois salariées -90% du personnel est féminin- de l’usine de Saint Vallier dans la Drôme.

Featured

Rouje: l’élégance à la parisienne

Deuxième post sur une de mes marques coup de cœur faisant suite à celui sur Sézane, aujourd’hui je vous parle de Rouje. Rouje est une marque française créée par l’influenceuse Jeanne Damas et que j’ai découverte via les réseaux sociaux, dans une lignée similaire à celle de Sézane, à la philosophie parisienne, à la féminité sobre et subtilement sensuelle.

Featured

Music time ! #1

Hello tout le monde ! Aujourd’hui je vous retrouve en musique avec comme une légère envie de danser en rythme 😉

Voici donc les morceaux que j’écoute en ce moment: de l’indé, à la pop en passant par du rap, autant d’univers différents qui me suivent tout au long d’une journée: au réveil, quand je me prépare (on vit tous ce moment un peu gênant où l’on se trémousse à moitié coiffé, le make up pas encore entièrement appliqué), en allant au travail, en fond sonore quand je rédige un article ou encore pour me motiver à la salle de sport. Je ne pourrai clairement pas vivre sans musique, non que je déteste rester au calme de temps en temps, mais j’aime être booster, bercer ou émue par des notes, à plusieurs ou seule dans ma bulle. Tant qu’à vivre avec du bruit autant le choisir soi-même. #laviedanslestransportsonaime. Maestro à toi !

Featured

Les tendances « Frontières sauvages »

Je vous présente dans ce post les déclinaisons et interprétations de « Frontières sauvages », mood présenté en début de semaine. Idées de looks, maquillage ou encore décorations, pour femmes mais aussi pour vous les hommes ;), à tous les prix !

Et on commence avec cette citation d’Allesandro Michele, directeur artistique de Gucci ainsi qu’avec la collection croisière Flora Snake:

citation-allesandro-michele

Featured

Sézane, avec amour

Aujourd’hui, je vous parle d’une de mes marques favorites depuis un certain temps maintenant : Sézane, de son petit nom. Voyant le jour en 2013, cette entité créée par Morgane Sezalory, est devenue une référence dans le monde de la mode parisienne et même au-delà des frontières. Son succès provient surtout de sa stratégie de communication sur les réseaux sociaux et en particulier Instagram, réseau grâce auquel j’ai moi-même découvert la marque et ses produits.